L’ e-commerce, c’est pas magique !

Tout est dans le titre ! Ca fait un petit moment que je souhaitais partager avec vous quelques réflexions sur l’e-commerce. Au plus l’Internet se démocratise, grâce à des initiatives notamment comme la Webschool, au plus le haut débit arrive dans les foyers, et dans nos campagnes, ce qui fait plaisir à Jean-Michel Billaut, au plus les créateurs d’entreprise et les entrepreneurs de tout poil souhaitent se lancer dans la grande aventure de l’E-commerce.Good News ! … pourrait-on dire. Oui… mais Non ! Je m’explique. Il se passe rarement une semaine pendant laquelle je n’ai pas un entretien avec un entrepreneur qui souhaite lancer un site e-commerce… comme ça ! Comme s’ils achetaient une boîte de Cassoulet chez Auchan ! Certains pensent qu’il suffit de sortir sa CB Gold Platinium super Black pour se lancer dans la création d’un site e-commerce ! Grave erreur !
Effectivement, les sites proposant des solutions en ligne, en mode hébergé, avec des habillages de site e-commerce déjà conçus,  et tout un tas de truc déjà prêt commencent à envahir la toile. Et ce n’est pas un mal bien au contraire. Il y a quelques sociétés sur le marché, qui présentent des offres et des services de très bonnes qualités, avec des équipes sérieuses derrières pour accompagner les clients. (ex : Oxatis avec Marc Schillaci, 42 Stores avec Olivier Martineau, … ).D’autres part la plupart des agences de communication et les Web agency ou autresont tout à fait capable d’accompagner ces créateurs / entrepreneurs dans leur projet, que ce soit en proposant des solutions propriétaires, ou en Open Source. Mais le fond du problème n’est pas là…Mais…
Alors pourquoi dis-je : grave erreur ? Tout simplement parce qu’un certain nombre d’entrepreneurs ou de créateurs d’entreprise pensent que se lancer dans l’e-commerce est facile ! Ils oublient qu’il n’est pas plus facile de lancer un site e-commerce que de se lancer dans l’ouverture d’un commerce – réel – Rue Royale à Orléans ! Du moins si on souhaite réussir... D’ailleurs les analogies sont nombreuses.

Quelques questions à se poser avant de créer son site e-commerce

Avant de se lancer, peu importe la solution technique retenue, il faut se poser tout un tas de question…  – comme dans toutes créations d’entreprise d’ailleurs ! – afin de réunir toutes les chances de son côté !… exactement comme quand on se lance dans la création de son entreprise ! Et là : rien de presse ! Il faut prendre son temps et bien étudier la question. Au risque sinon d’être déçu… que le site e-commerce ne fonctionne pas, et finalement de perdre de l’argent et du temps…

Quelle cible de clients souhaitez-vous toucher avec votre futur site E-commerce ?

B to B, B to C ? Homme, femme, enfant ? Cadres, retraités, étudiants, ados ? Zone géographique ? Quelles utilisations ont-ils avec internet ?
Quels sont les concurrents ? Taille ? CA ? CA internet Pur ? Sont-ils des Pur Players ? Des sociétés traditionnelles ayant en plus une activité Web ? Avez-vous pris le temps d’analyser leurs sites ? Leurs structures ? Leur façon de communiquer ? De fidéliser ? De conquérir de nouveaux clients ? Quid de leurs moyens aux niveaux de la logistique ?

Avez-vous bien pris en compte le référencement de vos concurrents E-commerce dans Google ?

Quelles stratégies ont adopté vos concurrents ? Référencement naturel ? Référencement payant (les liens sponsorisés) ? Font-ils des campagnes de Buzz ?
Avez-vous listé les mots clés ? Avez-vous validé leurs pertinences par rapport aux requêtes des internautes ? Attention à ne pas se regarder le nombril, mais toujours penser « client », et dans le cas présent « internaute », … Souvent l’erreur est de croire que le nom exact de son activité est le nom tapé par le plus grand nombre d’internautes… Ex : une société qui ferait du Conseil et vente en prévention sécurité incendie …. Les internautes ne tapent pas « prévention sécurité incendie » mais tout simplement « extincteur », « achat extincteur » ou des mots clés plus précis encore tels que « achat extincteur CO2 », puisqu’il faut bien prendre en compte l’évolution globale des internautes, au fil des années, qui dans ce domaine se traduit par un nombre de plus en plus grand de mots clés tapés dans les moteurs de recherche.

Avez-vous évalué et estimé – soit en temps, soit en coût si vous le confiez à un prestataire externe – les barrières à l’entrée (cf Modèle de Porter dans votre Business Plan) au niveau référencement sur les mots clés choisis pour votre site E-commerce ?

Soyez objectif… et réaliste ! Prenons le cas d’un créateur d’entreprise qui souhaiterait se lancer dans la vente en ligne de lingerie féminine pour femmes fortes. Certains entrepreneurs se disent : il faut que je sois 1er sur le mot clé « lingerie »… Analysons très simplement et facilement les données. Nombre de réponses dans Google sur le mot clés « Lingerie » : 78 millions ! Bigre ! C’est tout simplement énorme ! Puis regardons quels sont les concurrents positionnés sur la première page. Des sites e-commerce quasi principalement (www.1001dessous.com www.lingeriecomplice.com …) et en 2 ème page les fabricants – bénéficiant d’une grande renommée (et pourtant ils ne sont que en deuxième page – page dont le taux de lecture est très faible…ne l’oublions pas) tels que Chantal Thomas, Aubade, Barbara, … Passons au niveau liens sponsorisés : on y trouve les gros du marché : Adam & Eve, 3 Suisses, Quelle, SexyAvenue, … la bataille s’annonce rude !

On pourrait poursuivre cette analyse très sommaire et très [trop] partielle… mais l’idée que je souhaite soulever est la suivante : l’entrepreneur, nouvel entrant dans ce marché de l’e-commerce de lingerie, aura des barrières d’entrées non négligeables, il ne suffira pas de faire « un site e-commerce » en quelques clics, ou en ayant passé une journée sur le sujet, avec quelques produits, pour truster les premières places. Je le répète, il faut être objectif et réaliste.
Cependant, si l’entrepreneur peaufine la préparation de son site e-commerce de lingerie, il va s’apercevoir que les barrières sur le marché de la lingerie pour femmes fortes, marché de niche, sont naturellement moins élevées. D’où les interrogations à se poser sur les objectifs à atteindre ?… Vous me suivez ?… Gagner la bataille sur ce marché de niche est autrement plus simple que de vouloir gagner contre des armées complètes et très bien structurées de quelques gros faiseurs du marché de la lingerie. Selon la bataille a préparé… il faut s’équiper en conséquence ! Et ne pas négliger le choix et le nombre des armes à déployer !


Sachant que le référencement doit être pensé avant de créer ou faire créer son site e-commerce
(on ne construit pas sa maison, sans avoir pensé longuement les fondations avant…), il faut impérativement définir ces objectifs en amont sous peine d’échouer purement et simplement.

Prenez le temps dans votre projet e-commerce pour gagner la bataille !

Enfin voilà quelques réflexions sur un sujet passionnant : l’E-commerce. Un domaine qui en pleine évolution permanente depuis des années. Je referais quelques billets sur le sujet, des billets peut-être plus techniques, mais je tenais à échanger de manière plus globale. L’E-commerce, contrairement à ce que certains pourraient penser à force de voir des pub à droite à gauche, ce n’est pas magique ! C’est beaucoup de réflexions et énormément de travail.

Entrepreneurs, créateurs, auto-entrepreneurs : prenez le temps de peaufiner votre projet avant de vous lancer… Ce n’est pas du temps de perdu ! Bien au contraire, cette phase de préparation, de veille, et d’analyse sera un temps précieux pour vous lancer dans la bataille, et devenir si ce n’est le leader, un challenger sur votre marché !

Marc Simoncini introduit une nouvelle vision du Capital risque avec Jaina Capital
Les 15 sites e-commerce les plus visités en France 4ème trimestre 2010
3 conseils pour les entrepreneurs pour démarrer l'année par Yves Broussoux, président de la CCI du L...
"Googlez-vous !" dans l'édito du mag d'Acteurs Eco N°4
Vos voeux 2009 en vidéo pour 2 euros ?
Personal branding ou marketing perso, gérez-vous votre image sur internet ?
Amazon : 40 photos dans les coulisses du géant mondial de l Ecommerce
Vente privée : l'effet Whaouuuuu

comment closed


Copyright © Fabien Pretre - Mentions légales | Référencement site web Oxyneo