L’iPhone ne pourra pas être réservé aux abonnés d’Orange

Voilà certainement LA nouvelle du jour ….

"17 décembre 2008 : Décision du Conseil de la concurrence sur le contrat d’exclusivité Orange / Apple pour la commercialisation de l’iPhone

L’iPhone ne pourra pas être réservé aux abonnés d’Orange

Le Conseil de la concurrence a été saisi en septembre 2008 par Bouygues Télécom d’une plainte au fond assortie d’une demande de mesures conservatoires, à l’encontre de pratiques mises en œuvre par Orange et Apple pour la commercialisation de l’iPhone en France. Le plaignant a mis en cause le partenariat négocié entre Apple et Orange, qui fait d’Orange l’opérateur de réseau et le grossiste exclusif pour l’iPhone en France…

L’exclusivité d’Orange sur l’iPhone est de nature à introduire un
nouveau facteur de rigidité dans un secteur qui souffre déjà d’un
déficit de concurrence

Le Conseil de la concurrence, comme l’ARCEP et la Commission
européenne, ont déjà à plusieurs reprises eu l’occasion de déplorer un déficit de concurrence sur le marché de la téléphonie mobile du
fait notamment du petit nombre d’opérateurs sur ce marché, de la
prépondérance des offres avec engagements de durée, de l’existence de
programmes de fidélisation et du faible essor des opérateurs virtuels
(MVNO).

Or, au moment où le développement de l’Internet mobile et le
lancement d’offres illimitées d’échange de données par les opérateurs
pourraient animer le marché, l’exclusivité d’Orange sur l’iPhone
est de nature à introduire un nouveau facteur de rigidité ciblé sur ce
segment du marché. Le Conseil constate dans sa décision que
l’exclusivité accordée par Apple au premier opérateur mobile français porte sur une période très longue (cinq ans, même si Apple peut mettre fin au contrat au bout de trois ans) et concerne non seulement les modèles d’iPhone
déjà en vente mais aussi ceux qui pourront être mis sur le marché au
cours de la durée du contrat. Elle est de plus verrouillée par les
obstacles mis à la vente d’iPhone « nus ».
L’annonce récente par SFR de la conclusion de partenariats avec deux constructeurs, Blackberry et HTC, ne conduit pas le Conseil à relativiser les effets de l’exclusivité d’Orange sur le marché. En effet, cette riposte confirmerait le risque d’effets cumulatifs du type de partenariat mis en cause.

Une telle exclusivité accroît encore les coûts de changement d’opérateur mobile pour les consommateurs

Alors qu’en dépit des mesures prises en faveur de la portabilité, il est toujours difficile pour les consommateurs de changer d’opérateur mobile – beaucoup d’entre eux étant engagés pour des durées de 12 voire 24 mois et fidélisés par des programmes spécifiques…"

Lire la suite sur le site du Conseil de la Concurrence..

4kg170 Une nouvelle star est née !
Certains trempent leurs madeleines pour se souvenir… d'autres font parler leurs guitares
Obama 1er président noir des Etats-Unis entre à la Maison Blanche et marque l'Histoire
KiteSurf HadlowPro Bar , une vidéo qui décoiffe !
LACOSTE 75ème anniversaire... Imagine the future of tennis in 2083
La danse des canards version 2008... Avez-vous 3 min de temps à perdre ?
Innorobo 2014 : quel robot sera la star ?
Amazon se lance dans la box télé !

comment closed


Copyright © Fabien Pretre - Mentions légales | Référencement site web Oxyneo