Absentéisme au travail: la France championne d’Europe

Les résultats des études menées par Dexia, Dares, et PriceWaterHouseCoopers sur l’absentéisme au travail sont parus dans la presse cette semaine. Accablant.

« Le phénomène n’a cessé de progresser depuis l’instauration des 35heures. » source L’Express.

Voilà une palme dont les Français ne devraient pas être trop fiers… Le record d’Europe d’absentéisme au sein des entreprises et des administrations. Les 35H sont passées par là… et ça fait mal ! Très mal !  Merci au gouvernement Jospin et à la loi Aubry…. L’explication est relativement simple… et très logique. Depuis le passage au 35H, les salariés doivent faire en 35H ce qu’ils faisaient en 39H… afin de rester dans les objectifs au niveau de la compétitivité des entreprises. Donc plus de pression, plus de stress au travail…

On doit faire plus, plus vite, avec toujours plus de qualité, toujours plus de services clients, toujours plus de normes XYB12 à respecter,… et pour un coût de production de plus en plus bas. Une difficile équation… Et pas question de ne pas faire toujours plus… si on ne veut pas se faire dévorer tout cru par nos voisins, et voisins lointains.

Absentheismefrance

Certains pensent que les 35H permettent au plus grand nombre d’avoir plus le temps pour les loisirs, la famille, … Est-ce la réalité ? Pas si sûr. Sur le papier, l’équation était belle… Mais en…

2008, après quelques années de pratique des 35H…. Du papier à la réalité, il y a quelques galaxies…. Cloué sur un lit, parce qu’on a trop « tiré », trop forcé » derrière sa chaîne de production… profiter de ses 35H… n’est pas forcément très gai ! Pour info, les plus touchés au niveau de l’absentéisme au travail sont les moins qualifiés.

Certains me parleront de progrès social… Oui certes. Mais à force de mettre les Français sous perfusion… les aides ceci, les aides cela… Concrètement quand est ce qu’on travaille ! 

J’ai l’habitude de dire (applicable dans les TPE, PME) : l’entreprise n’est pas une vache à lait !  Vous souhaitez ça et ça, … aucun soucis : travaillons, créons de la valeur ajoutée, et partageons quand nous aurons pu atteindre ce stade. Mais l’argent ne tombe du ciel. Il faut travailler pour créer de la richesse, puis la redistribuer, entre les personnes ayant contribuées à cette création de valeur.

Ni de gauche, ni du Centre, ni de Droite, c’est un constat sans appel. A l’heure où tous les médias font la Une avec « Il faut relancer la France », « La France, Etat d’urgence », … nous sommes tous d’accord pour dire qu’il y a des problèmes. Avoir des acquis sociaux, c’est bien… mais si la France continue sur cette pente glissante… il n’y en aura plus du tout… et pour personne. Qu’en pensez-vous ? Quelles seraient les mesures à prendre ?

Concernant le tableau… les chiffres sont sans appel. Cependant j’ai un peu de mal à expliquer la différence énorme entre le % d’absentéisme au travail dû à la maladie dans la fonction publique territoriale et les entreprises privées…  Plus du double ! … Explications ?

Détecteur de fumée : l'assemblée nationale a décidé que les détecteurs seront obligatoires !
Pack Sécurité Auto, avez-vous commandé votre pack gilet fluo & triangle ?
La vidéo de Weezer, vue plus de 3 millions de fois en seulement 3 jours... Enorme Buzz
Comment faire une robe à partir d'un simple Tshirt !
Love, music, soul and Duffy
Les travaux de la nouvelle gare d'Orléans commencent à prendre forme...
Un grand succès pour le défilé de mode des commerçants orléannais dans la discothèque le Ka et le Ka...
Facebook intégre des spots de publicités !

2 Comments

  1. Elodie dit :

    la reponse a ta question est tres simple. un employé qui travaille dans la fonction publique qui va s arreter pour maladie pendant 1 semaine par exemple, n a pas de perte de salaire alors que dans le privé, quand tu t arretes 1 semaine les 3 premiers jours sont perdus, c est 3 jours a 0€ et les suivant seront pris en charge par la secu sur une base de 70% me semble t il . et aussi on peut remarquer que dans le secteur publique il y a + de congés « bébés »!!!

  2. M.Gd dit :

    Sacré Fabien.
    Et après ça, vous allez me taxer de monsieur « contre-tout » farci d’a priori ? Je me demande, de nous deux, qui est le vrai idéologue.

Laisser un commentaire


Copyright © Fabien Pretre - Mentions légales | Référencement site web Oxyneo