Vision du monde de l’entreprise par un entrepreneur orléanais en quelques brèves

Petite ou grande entreprise, ce n’est pas le combat d’un dirigeant, mais d’une équipe composée d’individualités avec des compétences diverses, qu’il faut sans cesse essayer d’améliorer, à la fois pour l’entreprise, mais à la fois pour l’individu, qui valorise ainsi son capital connaissance et expérience. (et donc son taux d’employabilité…. On ne sait jamais de quoi est fait demain…)

J’ai une vision très ouverte de l’entreprise. Une vision ouverte ça commence déjà par des bureaux en Open Space ! Pas de secret, pas de cachotterie. Aucune salle spécifique. J’avoue que cela a étonné et déconcerté plus d’un client (dirigeant) plutôt de « la vieille école », lors de rdv au sein de mes locaux. Mes collaborateurs vont entendre ! …. Oui et alors ?  Ca m’évitera de leur répéter !

Autre point anecdotique : pas de caissons, ni armoires fermées à triple tours… Tout est ouvert ! Y compris les éléments importants. Vous pourriez vous dire : Mais il est fou ! Il s’expose à des vols ou ce genre de chose. Ma réponse sur le sujet : NON ! Je pense que pour travailler correctement ensemble, dans une bonne ambiance, avec un objectif commun de rentabilité commun et partagé de tous…. Il faut déjà faire confiance…

Pas de secret de comptabilité… pas de secrets de salaire…. De charges de société… de…

marge, de chiffre d’affaire, …. Chaque membre de l’entreprise doit pouvoir savoir comment se porte la société, afin de pouvoir comprendre toutes les décisions prises de manière collective.

J’aime à dire que je ne suis pas dirigeant mais capitaine d’un bateau,… d’un petit bateau qui commence à prendre une vitesse de croisière intéressante depuis 2 ans… Sur un bateau… sans son équipe le capitaine n’est rien ! Mais l’inverse est vrai aussi. C’est bien la rencontre des deux qui fait une entreprise….. Le capitaine est une pièce maîtresse dans le sens où c’est elle qui donne le cap, prend les décisions au moment opportun, rassemble l’équipe, au risque sinon de laisser l’équipage s’éparpiller dans des directions opposées.

La notion de salaire ? Vaste débat ! Je suis contre l’absurdité des tableaux et grilles que certains drh utilisent avec comme entrées de tableaux des notions telles que diplôme, école, âge, ….

Des critères qui ne reflètent pas forcément les gens… Pour donner un exemple : Faite le test : laisser un cv  sur des sites d’emplois (Monster, Stepstone, Cadre Emploi,…) avec une très bonne expèrience dans un domaine précis…. Mais avec un niveau Bac+2 … dans la « case » niveau de dipôme.  Attendez les résultats…. 15jours plus tard, refaite la même chose, mais mettez juste +5 au niveau du diplôme, sans changer quoique ce soit sur le cv.

Attendez et analysez les résultats ! Ils sont impressionnants ! …. Malheureusement ….No Comment:)

Donc ma vision des salaires est basée sur : qu’est ce que peut offrir en terme de salaire ma société à un moment t, en fonction des compétences de la personne. Ensuite, au fil du temps ( échelle : mois), le salaire évolue significativement selon les profits de l’entreprise de manière globale. Chaque membre doit contribuer de toutes ses forces à faire avancer le bateau le plus possible. C’est une équipe. Donc les bénéfices… sont redistribués peu importe la forme, à l’équipe. Un point important est aussi le fait de savoir s’investir dans une société. L’effort fait au début d’une petit strucutre, sera d’autant plus recompensé après… Il faut savoir donner… pour recevoir…

Ma vision de la société, ma vision de l’entreprise, est une vision centrée sur l’homme, sur sa capacité à travailler, à apprendre, à s’intégrer, à se motiver et  à « performer », y compris de manière auto didacte, puisque ce n’est pas le diplôme qui compte, ou la « médaille », mais bien le résultat, et les profits dégagés, …. Et à avoir l’esprit le plus ouvert possible, aussi bien sur ces collègues, sur les nouvelles technologies, sur les actualités, sur ses domaines de prédilection…  afin d’être toujours et toujours dans une optique de progrès.

Développez votre business avec une station de lavage
« Mon blog génère au moins les ¾ de mes contacts commerciaux » - Mon interview sur Place des Réseaux
Personal branding ou marketing perso, gérez-vous votre image sur internet ?
Imprimerie et agence de communication sur Orléans, communiquer efficacement et à petits prix !
Passage de Didier Depoorter photographe pro au sein des locaux d'Oxyneo ce matin
Orléans Technopole, l'agenda technopolitain d'Orléans ... toutes les dates à venir
L'Université d'Ete du Medef, c'était aussi du sport... virtuel !
Arrivée du président Nicolas Sarkozy dans quelques minutes

2 Comments

  1. Moonbloggeur dit :

    L’idée de « l’open space » est alléchante au 1er abord, mais à l’utilisation beaucoup moins … bruit, téléphones qui sonnent, brouha permanent des discussions entre employés … à la longue, ça devient très génant, et vite insuportable.
    J’ai connu les deux systèmes, et franchement, les bureaux (porte ouverte)à deux ou trois est beaucoup plus vivable.

  2. Fabien Pretre dit :

    La gestion du bruit…. C’est tout un programme ! Mais le fait d’être en Open Space oblige les personnes à s’auto-contrôler au niveau du bruit et de la gène qu’elles peuvent occasionner à leurs voisins…
    Le côté Plateau un peu cloisonné – type cloison 1,3 – 1,5m de haut) est une solution assez sympa à mon avis à partir du moment où le nombre de salariés devient important.
    Me concernant… côté cage à lapin… j’ai aussi vécu les deux… non merci. Ca ne favorise pas du tout les échanges avec les collaborateurs… puisque chacun reste cloisonné…

Laisser un commentaire


Copyright © Fabien Pretre - Mentions légales | Référencement site web Oxyneo